150 Ans

Edito

La Philharmonique de Givors, plus affectueusement appelée la Philhar, fête cette année ses 150printemps et je me félicite de cette exceptionnelle longévité au service des fêtes givordines.

A l’occasion de cet anniversaire, je tiens aussi à rendre hommage à Grégoire de Jean Marie Imbert, fondateur de la Société Philharmonique en 1861.

S’inscrivant dans une riche et longue tradition locale, la Philhar a fait ses premières gammes en animant les fêtes autour du bassin de joutes ou lors des mémorables vogues, véritables moments de partage, de convivialité et de vivre ensemble.

Aujourd’hui encore, la Philhar participe à l’animation des grandes manifestations festives et culturelles de notre ville. Les Givordines et les Givordins ont toujours autant de plaisir à écouter et à danser sur son répertoire à la foisonnante palette musicale qui redonne ses lettres de noblesse aux fêtes d’antan.

Patrimoine givordin par excellence et véritable passeur de mémoire et d’histoire, la Philhar poursuit son inlassable odyssée musicale pour le plus grand plaisir des Givordins.

Je remercie les musiciens, les animateurs et les bénévoles de cette belle institution pour tous ces sympathiques moments partagés au service et pour le bonheur de tous.

 

Martial Passi

maire de Givors

conseiller général du Rhône